Généalogie

Bataille de Mers-El-Kébir  3 juillet 1940

Il sagit de l'attaque par la marine britannique, le 3 juillet 1940, d'une escadre de la marine française mouillant dans le port militaire de Mers el-Kébir (golfe d'Oran, Algérie), qui refusait de rejoindre les forces britanniques pour poursuivre la guerre, en raison de l'armistice signé par le gouvernement français avec l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste quelques jours auparavant (ce que le gouvernement britannique considérait comme une trahison, car les deux puissances française et britannique s'étaient engagées, dans une déclaration solennelle, à l'issue de la réunion commune du Comité suprême de guerre tenu à Londres le 28 mars 1940, à laquelle assistèrent, entre autres, le Premier ministre britannique Neville Chamberlain, le président du Conseil français Paul Reynaud et le premier lord de l'Amirauté Winston Churchill, à ne conclure ni paix ni armistice séparés1,2). L'attaque anglaise fit 1 297 morts chez les marins français. Le Royaume-Uni, alors seul devant l'ennemi allemand et italien, craignait que le régime de Vichy ne finisse par livrer la flotte française aux forces de l'Axe, ce qui aurait remis en cause la suprématie maritime britannique et fait courir un péril mortel au Royaume-Uni.

Henri Pourre fut témoin de cette bataille . Marin sur le sous marin Oréade il en a ramené le Journal L'Illustation  numéro spécial  édité pour cet évènement   mais aussi  des photos que vous pouvez découvrir ci dessous

  

 

 Droits de reproduction strictement réservés.     Aucunes photographies ou informations ne peuvent être reproduites sans     autorisation.