Généalogie

 

La GrandièreJournal   Henri POURRECroiseur Tourville

 

 Henri POURRE

1931 - 1948

Henri Pourre s'engagea dans la marine nationale à l'age de  18 ans en 1931 

voici le récit  de son journal sur lequel il nota ses différentes affectations et les faits marquants  de 1931 à 1948

  

 

 

Le 8 août 1931                                                     

Engagement    de 3 ans dans la marine nationale
 Le    Septembre 1931                                                   Embarquement sur le Croiseur DUQUESNE
 Le 2 octobre    1931                           

      NORFOLK    NEW YORK NEWPORT YORKTOWN     

                150éme    anniversaire de  l'indépendance des Etats    Unis       avec le maréchal    Pétain

Février 1933   

Embarquement sur le Croiseur    TOURVILLE

Croiseur Tourville

Le 1er août 1934                 Départ du TOURVILLE pour      Dunkerque                                               
 Le    20 avril 1936      Réengagement pour 3 ans   Volontaire pour la campagne de Chine, désigné    pour    LAGANDRIERE  Yang-tsen-kiang
 Le 7 juillet 1936         Embarquement    à Marseille  sur ARAMIS  
Le 31    août 1936      Arrivée sur la Canonnière fluviale LA GRANDIERE   à        Hankéou 
Septembre    1937 La    Canonnière Lagrandiere est vendue aux chinois

           Canonnière "La Grandière" : 1921-1937       

Ce deuxième La Grandière avait comme caractéristiques :

  • Dimensions : 29 x 5 m.
  • Tirant d'eau : 0,5 m.
  • Déplacement : 40 tonnes
  • Machine : moteur à essence de 220 cv, actionnant un arbre    d'hélice.
  • Armement : 1 canon de 37mm sous masque à l'AV, 2 mitrailleuses    Hotchkiss
  • Equipage : 2 officiers, 2 officiers-mariniers, 13    quartiers-maîtres et matelots.

Le "La Grandière" fut affecté à la flottille du Yang Tse Kiang, groupe organique dépendant des F.N.E.O. La mission assignée à cette flottille sur le Fleuve chinois à l'époque était la protection des intérêts politiques, maritimes et commerciaux de la France, la sauvegarde des vies et des biens de nos Nationaux et la protection des missionnaires de toutes nationalités. À ce titre, le La Grandière livra huit combats dans cette période agitée de l'histoire de la Chine déchirée entre factions rivales, brigands, soldats, et "rouges". En juillet 1937, à l'ouverture des hostilités sino-japonaises, le La Grandière est sur le Moyen-Fleuve en mission. Il sera rappelé à Shangaï en août et désarmé le 18 octobre 1937.

Le Vendredi 1 er octobre 1937 Embarquement sur le FRANCIS GARNIER

Françis GarnierLe troisième Francis Garnier fut une nouvelle canonnière de rivière. Construit aux Chantiers de Blainville près de Caen, le Francis Garnier fut lancé le 7 décembre 1927 et effectua ses essais à Lorient en juin 1929. Le 25 août 1929, il quitta Lorient à la remorque d'un navire hollandais qui le conduisit à Shangaï où il arriva le 20 novembre.

Là, avant de l'affecter à la Flotille du Haut Yang Tsé, on dut procéder dans les Chantiers du Kiousin à des améliorations de ses dispositifs et apparaux de manoeuvre ainsi que de l'habitabilité des compartiments des machines et des chaufferies. Le bâtiment fut paré en juin 1930. Cette même année, entre le 21 juin et le 22 octobre, il stationna à Hankéou, faisant en septembre une brève remontée jusqu'à Itchang. En 1932, avec le Balny, il navigua sur le Bas et le Moyen Fleuve, puis à la fin d'août, effectua sa première remontée, assez délicate jusqu'à Tchongking.

Françis GarnierA partir de cette époque, le Francis Garnier assura complètement le service du fleuve. Après plusieurs mises au point par les Chantiers de Kiousin, il était habitable pendant l'été, bien qu'on pût relever dans les chaufferies des températures de 63°C! Le 25 novembre 1936, à Hankéou, il s'installa à demeure au poste d'amarrage de la concession française. Depuis l'occupation de la ville par les Japonais, la situation était devenue difficile. Tout fut fait (tracasseries diverses) pour amener le commandement français à évacuer de bon gré sa position. Le Francis Garnier demeura à son poste jusqu'à la fin d'avril 1939, époque à laquelle, remplacé par le Tahure, il dut rallier Shangaï pour y effectuer des réparations devenues urgentes. Il y était encore à la fin août 1939. Le 4 octobre 1941, il ralliait Haïphong, et était affecté au Groupe de canonnières du Tonkin.
Le 8 juin 1943, attaqué pendant quarante minutes par un avion Libérator sans marque de nationalité, le Francis Garnier réagissait vigoureusement. Entre le 8 et le 12 juillet, il fut de nouveau encadré par des bombes. L'agression japonaise du 9 mars 1945 lui fut fatale. Attaqué pendant la nuit, touché par des projectiles qui déclenchèrent un incendie, il dut se saborder.

Déplacement:

732 tonnes

Propulsion:

2chaudières, 2machinesalternatives,    3200ch

Dimensions:

59.3 x 10.3 x 1.7m

Armements:

2canonsde100mm, 1canonde75mm

Effectifs:

103hommes

2canonsde37mm, 4mitrailleuses

 

Le Samedi 2 octobre

Courrier
 Lundi    18 octobre   18h                  Bombardement d' Hankéou par 12 avions    japonais, sept  bombes  objectif : terrain d'aviation, 3 avions de  bombardement chinois  détruits
Mercredi 20 octobre 18 h15 à 20 h  Alerte. rien d'apparut
 Dimanche 24 octobre 2 h à 4h30    Alerte de nuit, avions japonais avec    feux de position. Riposte de la   D.C.A. :    quelques bombes tombent sur les  quartiers   chinois
Dimanche 24 octobre 16h Match de football     Francis Garnier bat Race Club par 3    à 2   Je joue ailier gauche
Samedi 30 octobre 1937     Saint Dominique     8.72 $
 Lundi 1er novembre Appareillage pour KANKIN à 9  h          Mouillage en plein fleuve  18h 30
 Mardi 2 novembre Appareillage pour Kankin à 6  h             Kiu-Kiang à 8h30   L'orphelin à 10h50      Anking      à  14 h 15    Mouillage à Wuku à 21h45   
Mercredi 3 novembre Appareillage pour Kankin à 9  h          Arrivée à  Kankin à 12h45
Samedi 6 novembre            Courrier
Mardi 9 novembre     jeux sur le pont supérieur de 15h30 à    17h
Mercredi    10 novembre Alerte à 12h15 : six avions de    bombardement japonais Riposte de la D.C.A. aucun    résultat, quelques bombes   fin  à 13 h 30 
 Jeudi 11 novembre     1937    

Minute de silence à 10 h 59    Alerte à 13h 15, douze japonais    apparaissent. un avion      s'abat    en flammes  et fin à 14h15

  jeux sur la plage arrière  15 h 30,        belote éclair  Bénéfir     - Pourre 5 $     Orchestre le    soir jusqu'à 21 h 3

 Dimanche    14 novembre

Appareillage pour      Wuhu  à 9   h    40     Mouillage à Wuhu  à 16 h 15  

Concours    de belote dans la semaine aller retour ou avec Bénéfic je me classe 3ème  5 $

Lundi 15 novembre Mazoutage à 7 h 30           Appareillage à 11 h 30
 Mardi 16 novembre    Anking à 1h 20                  Orphelin 7h15 - 8h - 9h 30              Mouillage à Kiu Kiang   à 13 h 30
 Mercredi 17 novembre Match de football à 14 h 30    Mantis bat Francis Garnier par 9-3        Je joue ailier    gauche
 Samedi 20 novembre    Appareillage S.O.C.O.N.Y   à 15 h 30                Retour à Kiu Kiang    à 19 h
 Mardi 23 novembre Match de football à 14 h 30        Mantis bat Francis    Garnier par 4-0      Je    joue ailier gauche
Mercredi 24 novembre     

Alerte      rien d'apparu        13    h 30      Fin alerte      15h30

 Arrivée  "Amiral    Charrier" 16 h 15     Personnel    chinois, consuls de France et de Russie    embarquent    à bord.                   Appareillage pour Hankéou à 21 h

Jeudi 25 novembre Arrivée à Hankéou  à 12 h 50             Courrier
Mardi 30 novembre 1937    Saint Dominique 8.83 $
 Jeudi 9 décembre   1937 Ecris 12 Cartes Nouvelle Année
Vendredi      10 décembre Crampes d'estomac, diète, purge, cesse    dans la nuit
 Samedi 11 décembre Courrier, 2 sacs "la    grandrière" 14 lettres
 Jeudi    16 décembre    Match de football     2    Francis Garnier  contre 2  Al Charmer          6 à 1,  Je joue arrière
Samedi 18 décembre      Départ des rapatriables par le    croiseur "CAPTOWN"
 Samedi 1 er janvier 1938      8,72    $ . Je vais à terre avec 4 camarades et rentre après       avoir  arrosés copieusement mes    nouveaux galons
Mardi 4 janvier 1938 

Alerte à 13 h   .          une quarantaine d'avions de  bombardement    . Riposte de la D.C.A.. peu de danger    pour    les japs. dégâts au sol.    4 avions chinois et un autre   avion chinois descendu. peu de victimes 

Jeudi 6 janvier 1938 Alerte à 13 h. une trentaine  d'avions japs apparus       Bombardement. riposte de la D.C.A.  plus    précise que   l'avant veille il y a du    danger pour les japs    mais aucun ne descend. un éclat d'obus de D.C.A. tombe    sur le pont à      2    mètres du commandant   un souvenir de    plus pour lui.
Mardi 11 janvier  1938       

Alerte à 13 h. 24 avions de    bombardement japonais et  12 avions de    chasse. 80 bombes. très peu de dégâts

la  D.C.A. tire avec plus de précision mais aucun    avion atteint    Fin    d'alerte à 14h. 

à    15 h match de football contre "La    Mantiss"    qui nous bat de justesse 3 à 2. je joues arrière   

 Samedi 15 janvier 1938 Alerte de 6h50 jusqu'à 10h. rien    d'apparut
 Dimanche 16 janvier 1938 Match de football contre les Chinois 2    buts à 2.  je    joue arrière
 vendredi 21 janvier 1938   poids      69 kgs
Lundi 24 janvier     Alerte à 8 h 50. fin alerte à 10 h    10. rien d'apparut
Mercredi 26 janvier 1938   7h 50 13 avions de bombardement chinois    quittent    Hankéou. ils reviennent à    11 h à 10
 Jeudi 27 janvier 1938

       Les bombardements chinois d'hier ont paraît 'il fait   d'importants dégâts à l'aérodrome    de Nankin et de   Wuhu ou ils ont détruit  20 avions japs à  Nankin au  sol et 4 à Wuhu. Beau résultat pour les Chinois.   Riposte japonaise alerte à 8 h 45. 8 avions de   bombardement japonais  apparaissent.  le tir de la D.C.A. est plus précis que les fois précédentes. ils       viennent paraît 'il  de recevoir de nouveaux canons (et artilleurs ?).   et s'ils n'en descendent pas.    il s'en    faut de très peu . Fin    alerte à 9h 45. il y a paraît 'il un jap de    descendu à une dizaine de kms. le  soir à    5h

  Nous recevons enfin du courrier.

vendredi 28 janvier   match à 3h contre l'amiral Charner que    nous battons 3   à 2. je joue arrière.
Le 04 février 1938                départ de mr Hierhotzer
Le    8 février 1938      8,91    $       Alerte à 14 h.    20 avions japonais survolent Hankéou et bombardent le camp d'aviation et l'arsenal, peu    de   dégâts
Le 10 février 1938 Alerte à 13 h. des avions  japonais  bombardent  Wuchang. plafond bas, aucune riposte    chinoise, les   avions restant au-dessus des    nuages
 le 14 février 1938    Alerte à 21 h, fin d'alerte à 22 h,    aucun avions apparut
 Le 16 février 1938     2 alertes. rien apparut
vendredi 18 février 1938       Alerte à 13 h. 15 avions de    bombardement japonais  Plus 20 avions de    chasse. riposte de la D.C.A. et de la   chasse    chinoise ( 30 avions) réussissent à   descendre 1   bombardier  et 11 avions de chasse japonais. 4 avions de chasse chinois descendus.
Mardi 1er mars 1938    8,91 $. Je prends la gérance du foyer.    passé avec  succès le changement    d'instruction 4 à 5
 Lundi 14 mars 1938     Alerte à 17 h. fin d'alerte à 18 h.    les Japonais  bombardent aussitôt et    détruisent 3 avions chinois au     sol
Mardi 15 mars 1938    Alerte à 18 h, 2eme alerte à 19 h.    une douzaine de japs bombardent le terrain d'aviation et 6 minutes   après leur passage une tonne à essence explose      et    prends feu. ils    reviennent à 20 h, bombardent au  même    endroit et repartent  f in alerte à 21 h.
 Mercredi 16 mars  1938        Match de football contre la 1ere du    "Cokicheffer" que nous battons  2 à 1 . arrière       Alerte à 20 h40 . 6 avions japonais apparaissent dans les faisceaux des    projecteurs , bombardent  le terrain d'aviation et la gare de Wuchang .  Contre attaque      aérienne chinoise . fin d'alerte à 21 h 40    . 1 jap descendu
Samedi 19 mars       Match de football : I Francis et I Time    (chinois) 3 à 3
Vendredi    25 mars   Match    de football : I Francis et I Peterel (A) 1 but  à    4
 Dimanche 27 mars    1938       

Alerte à 15 h   Je compte 28 bombardiers japs plus 20 avions de    chasse . ils bombardent les dépôts de la gare    de Wuchang , puis Wukang et les deux terrains d'aviation d'Hankéou ?   fin        d'alerte à 15 h 45

Lundi 28 mars     1938   match de football I Francis  et I Charner      3 buts à 3      arrière    et ailier gauche
Jeudi 7 avril    1938          les chinois fêtent avec leurs    traditionnels pétards la prise de 10000 japonais    dans le Shansi
 mardi 12 avril 1938       match    d'équipes formées sur le "Francis" nord est        contre ouest midi  1 à 1    ailier gauche  alerte à 19 h 50 . 6 japs    apparaissent à 20 h bombardent    le    terrain d'aviation nord et repartent poursuivis par les chasseurs    chinois.
 Mercredi 16 avril 1938   

appareillage pour le mille 16 . à    Hankéou deux alertes dans la journée    infructueuses pour les japs . la 1ere 27  avions    japonais sont repoussés par la chasse chinoise et la    2ème 60 japs doivent faire demi tour .  6 avions   japonais descendus et 5 chinois .

 jeudi 14 avril 1938       retour    à Hankéou à 10 h
vendredi 15 avril 1938 quelques avions chinois s'entraînent    et l'un d'eux après   une panne de    moteur s'abat .  le pilote saute en parachute 
Samedi 16 avril 1938     match de football 1er    Francis contre 1er caserne  4    à 2 ,   arrière    alertes à 23 h , 2h , 4h , 5 h .
 Dimanche    17 avril 1938       alerte à 20 h , rien apparu. Alerte à    23h 30 . 3 japonais bombardent au nord à Hankéou . une vingtaine de bombes    . alerte à 0h 40 3 japonais bombardent Wuchang l'arsenal et le terrain d'aviation nord.
Mercredi  27 avril 1938     match de football Francis 4 à 5    Charner , arrière
Vendredi 29 avril 1938  

alerte à 14 h 30 41 chasseurs    chinois prennent le vol . 20 bombardiers japs    apparaissent à 14 h 30 . ils   bombardent    l'arsenal et Wuchang escortés d'une trentaine de    chasseurs japs et malgré un tir précis de la dca.    Puis la chasse chinoise attaque, pendant qu'a  tribord    je vois de très beaux combats aériens ,   entre autre    un petit chasseur chinois qui soutient seul et  courageusement    et tient en échec 4 chasseurs japs. Les camarades à bâbord voient 4 avions      s'abattre dont un   bombardier jap ( par la    dca) ,deux chasseurs chinois, et un chasseur jap    . le journal chinois du soir annonce que 20 japs    ont été abattus  ainsi que 4 chinois chose        possible. Fin d'alerte à 15 h 30 .

 samedi 7 mai 1938          12 h départ des rapatriables du    Francis et du Charnier   200000 pétards    et musique chinoise . (Faure , Marquet)
 dimanche 8 mai 1938 défilé devant le foyer pour la    fête de Jeanne d'Arc 
 Mardi 31 mai 1938   

rapatriement départ de Wuchang le    mardi 31 mai 1938 à   14 h 30 par le train    en direction de  Canton . arrivée à Changsha le 1er juin à 9 h ,    départ à 9h 20.   Alerte le 2 juin en rase    campagne à 9h , fin d'alerte à 9 h 40. Arrivée à Canton le 3 juin à 6 h 30 dans une    gare au  trois quart démolie. Foyer du marin    . alerte  à 14 h. le soir la gare n'existe plus. départ de Canton le 4    juin à   8h par le courrier anglais en    direction de Hong Kong.                           Nouvelle alerte sur Canton. Arrivé à Hong Kong à 17 h.  foyer du marin anglais  jusqu'à l'arrivée du courrier   français "Aramis". Le 9 juin à 10 h    embarquement et départ à 18 h. arrivé à   Saigon    le 12 juin à 5 h. départ le 14 juin à 13 h.                                                                  arrivé à Singapour le 16 à 7 h. départ à 21 h. arrivé à  Colombo le 21 à 6h . départ à 12 h. arrivé à    Djibouti le 27 juin à 9 h . départ à 14 h .      arrivé à Suez le 30 à 23 h.  départ    pour le canal le 1er juillet à 2h. arrivé à Port Said    le 1er à 12 h. départ en    direction de la France le 2 juillet  à 1h.    arrivée à Marseille le 6 juillet à 7 h. à Dunkerque le 7 juillet 1938 à 14 h.

dimanche 25 septembre 1938   reçu télégramme : Ralliez le 1er    dépôt immédiatement    arrivé à    Cherbourg
mardi 27 septembre 1938   départ du dépôt pour finir le    congé de fin de campagne   le 3 octobre à    18 h 22, arrivé à Dunkerque. Le 4 à  12 h. rentré au dépôt Cherbourg  le 13     octobre à 20 h.    
 mardi 26 octobre 1938    Visite d'embarquement . aptitudes    sous marine . radio à l'hôpital : apte .    embarquement sur le sous marin   Oréade le    28 octobre à 18 h  
   Sous Marin Oréade
Le 2 février 1942     Débarqué de l'Oréade à Casa pour    Dunkerque .   permission libérable.

                                                   

 

L'Oréade

Mise en service en 1933.

L'Oréade opère d'abord dans l'Atlantique puis rejoint Oran, le Maroc puis l'A.O.F.

Confrontée aux débarquement allié en Afrique du Nord, l'Oréade est coulée par des avions américains de la T.F.34 le 8 novembre 1942 à Casablanca. Renflouée, elle est condamnée en 1944.

 

Le 20 avril 1942          Réengagement pour 3 ans .    inscription maritime de Dunkerque , rejoint le    dépôt de Toulon
Début mai 1942    

désigné pour marine    Grenoble      Désigné    pour La Banche en Savoie

Désigné pour St Alban de Montbel en    juillet . colonie    de vacances de la    marine . enfants de marins de14 à 17   ans    

octobre 1942           

Colonie dissoute . affecté  à C.P.340 à Toulon .   gréement du yacht "Gurly" ,    jusqu'au sabordage de la    flotte le 27    novembre 1942.

   Direction pour y    être   démobilisé  au 5ème dépôt .en route pour    Dunkerque le 3 décembre . arrivé le 7 . 

 6 août 1943                  En route pour Cherbourg pour stage    marin pompier .    affecté à    Dunkerque avec Cdt Ingénieur Barrere .
 septembre 1944   Dissolution  marin pompier de Dunkerque    direction Bailleul
fin décembre 1944     Rappelé au S.L.O.M Paris . affecté    amiral Nord       (Thierry d'Argenlieu)
fin décembre 1944   

Désigné pour marine Boulogne.    Demande à faire partie    du corps    franc Dunkerque , sans succès .    désigné    pour faire vaguemestre .

 fin mai 1945       Suis prévenu passé second depuis le    1er avril.
1er novembre 1945       Désigné pour marine Calais.
 1er janvier 1946 Dépôt de Cherbourg
mars 1946      Désigné par erreur pour D.325  que je retrouves à  Cannes 
Mai 1946      Retour au Dépôt de Cherbourg
15 juillet 1946         Désigné pour le porte avion    "Colossus"
2    août 1946    Départ à 8h de Cherbourg  sur "Richelieu"  pour    Portsmouth . arrivé à 16 h
Insigne ColossusLe 5 août 1946         Embarqué sur "Colossus"

 Porte Avions COLOSSUS

                        Le 6 août 1946                   Prise de commandement du commandant    Caron
Le 25 août 1946 à 6 h           Départ de Portsmouth arrivé à    Cherbourg le 25 à 10 h

Départ en perm (télégramme) du    26/8 au 6/ 9/46

      Départ le 28 à 18 h(coup de tabac)         Arrivée à Brest le 29 à  12h    

 le 7 septembre 1946    Départ de Brest  à 14 h          
le 10 septembre 1946           Arrivée à Casablanca à 19 h
le 15 septembre 1946        Arrivée à Alger à 7 h
le 17 septembre 1946   Départ d'Alger à 10 h
le 18 septembre 1946         Arrivée à Toulon à 12 h
le 19 septembre 1946    Prise de Commandement At Janzon à 9h    30
le 20 septembre 1946   Départ de Toulon à 10 h    Arrivée    à  Cannes à 15 h 45    Désigné patron vedette Amiral
le 23 septembre 1946    Départ de Cannes à 10 h      Arrivée à Toulon à 16 h
le 18 octobre 1946        Rentrée au bassin    Permission du 20/10 au 31 /10 /1946
le 4 novembre 1946         Sortie du bassin
le 6 novembre 1946    Départ de Toulon à 14 h     Arrivée à Hyères à 16 h
 le 8 novembre 1946 Départ de Hyères             Arrivée    à Toulon à 17h
le12 novembre 1946          Départ Toulon à 13 h       Rentré Toulon le 13 à    18 h
      le 14 novembre 1946   Départ Toulon à 7 h      Arrivé à Ajaccio à 17 h 30
le 18 novembre 1946    Départ Ajaccio à 8 h Arrivé    Hyères à 17 h 30   Arrivé Toulon le 22 à    17 h
le 26 novembre 1946 Départ de Toulon à 12 h        Arrivée    Hyères à 18 h   arrivée à Toulon le    28 à 17 h
 le 27 décembre 1946    Permission du 27 12 au 14 01 1947
le 16 janvier 1947      Départ Toulon à 8 h Arrivée    Hyères à 18 h    Arrivée Toulon    le 17 à 17 h
 le 22 janvier 1947          Départ    de Toulon à 8 h    emercier    affourchage
 le 23 janvier 1947          Un avion en flammes sur le pont    d'envol
 le 24 janvier 1947 Hyères à 13 h : impossibilité de    tenir le Mouillage. Neige. appareillage jusqu'au matin pour Marseille.   Mouillage en rade de Marseille
Le 25 janvier 1947     10 h neige
Le 26 janvier 1947       A 14 h excursion à N D de la Garde.
Le 27 janvier 1947 Départ de Marseille à 8 h  Arrivé en rade de Toulon à 14 h  Le 28    janvier 1947      appontement    4 à 9 h
Le 6 février 1947     

       Performances au 5ème dépôt

  Hauteur    : 1m 98 , longueur : 4m 30

      Poids G  : 7m 05 . Poids D      : 7m 55

  100m : 14 s 5/10 .barre fixe : 3    rétablissements

                              11 points

Le 12 février 1947 Départ de Toulon à 7 h     Arrivé St Florent (Corse) à  20 h
Le 14 février 1947                   Départ de St Florent (Corse) à 8 h     Arrivé Ajaccio à 17 h  
Le 18 février 1947 Départ Ajaccio  à 4h , tempête        Arrivé Hyères à 19 h
Le 19 Février 1947    Départ Hyères      l1 19 à 7 h     Arrivé    Toulon à 9h (coffre) milhand à 18h
Le 28 février 1947           Départ de Toulon à 8h            Arrivé    Hyères à 19 h
Le 29 février 1947 Départ de Hyères à 8h                Arrivé    Toulon à 15 h
Le 12 mars 1947                  départ de Toulon à 8h                              Arrivé Hyères à 19 h
Le 13 mars 1947    Départ Hyères à 8h :    destination d’une mine   dérivante à    12 h    Arrivé à Cannes à 18 h
le 14 mars 1947 Départ de  Cannes à 8 h         arrivé à Toulon à 18 h
le 15 mars 1947   

      Baptême de l’ Arromanches .sont présents le maire et    2 adjoints de cette ville     chambre    17/17 p 1e classe 10 points       complément    = 200 points permission de 24 mars 1947 au 04    avril  1947     

   Enveloppe 1er jour Colossus
le 08 avril 1947           départ de Toulon à 9h30                   arrivé Hyères à 18h
le 09 avril 1947     départ Hyères à 7 h         arrivée Toulon    à 13 h
le 11 avril 1947   départ de Toulon à 15h
le 12 avril 1947                    large des Baléares à 10 h
le 14 avril 1947     passage à Gibraltar à 3 h
le 14 avril 1947           mouillage à Casablanca à 14 h                                                      départ à 17 h
le 15 avril 1947    arrivé à Agadir à 12 h          départ    Agadir à 17 h
le 18 avril 1947    arrivé Cap Blanc à 7 h                            
le 19 avril 1947  

départ Cap Blanc à 3h       attaque du « Richelieu » qui a son bord le président        AURIOL et    LEMONNIER chef E M G , par 6 bombardiers et 8 chasseurs appontage impec

arrivée à Dakar à 8h amarré à quai    à 11 h le matin à 6h sur le pont d’envol le matelot ? CONAN(20 ans) est    décapité par une hélice d’avion

le 22 avril 1947    un premier maître du     « richelieu » se suicide au    revolver    (affaire de famille)    
le 26 avril 1947     

Conakry : un matelot du     « Desaix » meurt d’une double crise de palu         à 17h à la plage d’Ham , un    matelot du bord coule à pic  en se baignant    et reste introuvable      .   prise de 750 kgs de café par la douane valeur    d’achat :   30.000 frs AOF    , amende de 40.000 frs AOF.          1f    aof = 1fr 70

Le 1er mai 1947      départ de Dakar à 8h
Le 4      mai 1947    arrivée à Agadir après 3 jours de    mauvais temps
Le 8 mai 1947  

départ d’Agadir à 14 h A 14 h    30 , le CC Ortolan perd la queue de son appareil   qui    reste crochée et va finir sa course dans la baignoire de    télémétrie à bd 

le 9 mai 1947     arrivée à Casablanca à 8 h ,    amarrage à quai à 11 h
le 19 mai 1947   départ de Casa à 16 h, ramassage    d’avions . mouillé en   rade de casa à    20 h
le 20 mai 1947 départ de Casablanca en escadre à    20 h
le 21 mai 1947 mouillé en rade d’Arzew à 19 h
le 22 mai 1947 départ à 8h , mouillé à 12 h 30    à Arzew
le 23 mai 1947            départ à  12 h 30 , attaque d’Oran par l’aviation    dans l’après midi 
le 24 mai 1947 arrivé à Alger à 7 h
le 28 mai 1947   départ d’Alger à 7 h
le 29 mai 1947 passage à Philippeville à 19 h
le 30 mai 1947 arrivé à Bizerte à 7 h 30
le 2 juin 1947       départ à 7 h . un avion tombe à    l’eau . le pilote maître Bozec reste introuvable, mouillage en rade dans la     soirée
le 3 juin 1947          appareillage pour exercices ,    mouillage dans la soirée
le 4 juin 1947 à 7 h appareillage , exercices ,    mouillage à 11h     appareillage    à 13h avec les autorités civiles et militaires dont le fils du Bey . mouillage à 18h
le 5 juin 1947     à 7h appareillage exercices ,    mouillage à 14 h à 2 milles au large de Tunis(la Goulette)
le 7 juin 1947 excursion à Carthage
le 9 juin 1947     appareillage de la Goulette , attaque    de Tunis par 8 spifires et 4 S.B.D, mouillage à Bizerte à 14 h    au coffre le 10 juin à 9 h
le 15 juin 1947 appareillage de Bizerte vers Malte
le 16 juin 1947     arrivée    à Malte à 8 h
le 18 juin 1947     match de football , petits chefs     « Triomph » contre   officiers    mariniers « Arromanches » 4 à 1, ailier gauche
le 19 juin 1947     à 7h appareillage Malte,
le 21 juin 1947           

Arrivée à Toulon à 14 h arrimage    à Milhand

  permission du 03 juillet 1947    au 3 août 1947  26 jours plus 48 h de faveur

 le 20 août 1947  

           performances  au 5ème    dépôt

            saut en hauteur : 1m40   gain    0m02

            saut en longueur : 4m,50 gain 0m20

             poids gauche : 8m  gain :0m95

             poids droit     : 8m  gain : 0m95

            100m      : 13’4/10 gain    1’/1/10               14points

le 5 août 1947 demande de distraction au tour    colonial
le    11 août 1947      après accord au bord la demande est    expédiée au  B.M.R Cherbourg
Le 25 août 1947     au lieu de faite suivre la demande à    P.M.2, le B.M.R nous la renvoie par le même courrier , désigné pour  m Indochine                
le 26 août 1947    

  envoie    d’une note expresse à Amiral PA et dossier à PM2 . je passe toutes les visites    avant campagne

  Poids    69kgs,1m ,77. œil gauche 7/10, droit 10/10 Poitrine 91.97 . oreille gauche 1m ,    droite : 1mètre

Le 27 août 1947      radio et piqûre anticholérique
Le 29 août 1947   piqûre anti typhoïdique pasteurisée    spéciale pour Indochine . télégramme à Paris de At PA qui proteste contre une    nouvelle désignation
le 30 août 1947    le s/m secrétaire Bossus me certifie    que je ne partirai   pas . attente    réponse Paris .
le 31 août 1947      arrivée réponse de Paris    .Désignation du s/m POURRE pour Indochine    annulée. Ce s/m terminera son lien en   cours    sur « Arromanches »
le 3 septembre 1947 départ de Toulon à 8h , exercices  arrivée à Hyères 18h
 le    4 septembre 1947    départ de Hyères à 6h , exercices  arrivée à Hyères 18h
le 5 septembre 1947       départ de Hyères à 6h30,exercices    pluies, Hyères 18h
 le 6 septembre 1947    départ de Hyères à 6h ,  arrivée à Toulon 9h
le 11 septembre 1947    

  départ Hyères à 7 h            9h30    spitfire ayant crochet bien accélère , stop au long du bord , repêchage par la grue    mobile : 3 h de travail pendu au cordage, les cuisses enquilosèes. L’avion est    à bord à midi

le 13 septembre 1947   arrivée à Alger à 14 h
le 16 septembre 1947 départ d’Alger à 9 h ,    exercices, arrivée rade Alger   17h
le 17 septembre 1947 départ d’Alger à 3 h , attaque    d’Alger par l’aviation à 5h ,8 S.D.B + 12 spitfire , mouillage à Dellys à 20h       départ de Dellys le 18 septembre à 8h
le 19 septembre 1947 arrivée à Bône à 9h30, mouillé en    rade
 le 21 septembre 1947    départ de Bône à 22h
le 22 septembre 1947 arrivée à Bizerte à 8h. à    16h , départ du « Dixmude » et « Cdt Giraud » pour Indochine
 le 23 septembre 1947   départ de Bizerte à 17h30
le 24 septembre 1947 arrivée à Sousse à 9h
 le 25 septembre 1947   départ    de Sousse à 17h ,exercices, arrivée à Sousse à le 26 septembre à 16h30
 le 27 septembre 1947 départ de Sousse à 7h30 ,    bombardement et mitraillage réel , arrivée Sousse à 11h , départ Sousse à 14h ,    départ de 9 S.B.D  et 12 spitfire pour    défilé . fin des exercices . un  S.B.D tombe    à la mer , deux occupants disparus : en enseigne de 1ere classe et un S/M  radio de 20 ans . on mouille à Sousse à 18h
le 28 septembre 1947 départ de Sousse à 23h30, exercices ,    arrivée Toulon le 30 septembre à 16h
le 1er octobre 1947    solde 15900frs
le 2 octobre 1947 passage à la chambre =18/18  . P 1ere classe
le 8 octobre 1947 départ de Toulon à 16h , exercices,    arrivé à Ajaccio le 9 à 14h
le 12 octobre1947   départ d’ Ajaccio à 22h .    arrivé Toulon le 13 à 7h     départ    de Toulon large à 8h , exercices , arrivée à Toulon quai à 18h
 le 15 octobre 1947      perçu 3850 frs indemnité forfaitaire
le 24 octobre 1947 perm de 10 jours + 48 h  faveur ,         rentré le 11 novembre 1947 à 22h30
 le 27 octobre 1947     quai des machines
 le 14 novembre 1947 perçu 3850 frs d’indemnité    forfaitaire              grandes réparations
 le 23 janvier 1948     départ    à Pau à 18h en 72h ,rentré le 27 à 8h30
 le 30 janvier 1948   départ en permission de 10 jours de    détente ,rentré le 15 février à 22h30
le 20 février 1948     à    18 h départ à Pau en 48h , rentré le 24 février à 8h30
le18 mars 1948 à 8h appareillage pour exercices ,    mouillage aux salines
le 19 mars 1948    appareillage à 8h , exercices , à    Toulon à 18h
le 24 mars 1948  

permission libérable de 24 jours + 24h    faveur

 départ    d' "Arromanches " à 17h30 arrivée à Bailleul le jeudi saint à    16h50